05 56 13 25 90 contact@sobebo.com

Les Chantiers Propres ont pour but principal de gérer les nuisances environnementales engendrées par les différentes activités liées au chantier, leur objectif est de mieux identifier les enjeux liés aux questionnements environnementaux sur les chantiers et de mettre en évidence des solutions tant techniques qu’organisationnelles pour y répondre.
Pour un chantier de construction, réduire les nuisances environnementales répond à deux objectifs, selon deux échelles :

– Celle du chantier et de sa proximité. Il s’agit alors des nuisances ressenties par les usagers, extérieurs ou intérieurs au chantier : le personnel du chantier, les riverains, les occupants dans le cas de réhabilitation, les usagers de la voie publique. Ces nuisances sont par exemple le bruit, les salissures, les circulations, les stationnements.
 Celle de l’atteinte à l’environnement et à la population en général. L’objet est alors de préserver les ressources naturelles et de réduire l’impact des chantiers sur l’environnement. Cet objectif revêt une importance particulière au regard des nuisances provoquées par l’ensemble des chantiers de bâtiment, surtout en termes de déchets produits et de pollutions induites.

 

Sobebo s’attache au quotidien à respecter ses règles pour des chantiers toujours plus propres et respectueux de l’environnement.

 

On distingue trois types de cibles pour la mise en œuvre d’actions de gestion et de réduction des nuisances environnementales :

 les flux entrants du chantier : engins et matériels utilisés sur le chantier, matériaux et produits mis en œuvre…
– le chantier lui-même : techniques employées, gestion des déchets…
 les flux sortants du chantier : déchets évacués, nuisances générées vis-à vis des riverains…

 

Ont été distingués pour Sobebo Ludovic Poumirou – chef de chantier (gaz) et Carlos Desa – chef de chantier (aep)